May 27, 2022, Interac Protest

In May 2021, Tozen Union entered into a labor dispute with Interac.  Interac has failed to make progress on workplace safety and improved wages.  They refuse to provide our union with basic financial information justifying their refusals.  They then retaliated against Tozen by firing our member last month.

Our campaign to improve working conditions at Interac is important not just for ALTs , but for students and Japan’s education system.  In addition, this has now become a campaign to defend our right to strike at Interac.

We are here to stay. Our Interac members will not give up the fight.

Le président du syndicat Tozen UPL poursuit le Lycée Français de Tokyo… une nouvelle fois


FR/ENG/JP

Le président du syndicat Tozen UPL poursuit le Lycée Français de Tokyo… une nouvelle fois

Le lundi 9 mai 2022, le président du Tozen-UPL a déposé pour la deuxième fois une plainte pour salaires impayés contre le Lycée Français de Tokyo et ce, ainsi qu’une demande de dommages et intérêts pour traitement discriminatoire.

Pour ceux qui ont suivi l’affaire, le tribunal du travail a statué en faveur de M. Alam en octobre dernier, et dans le même temps, a informé la direction qu’elle devait adhérer à la loi japonaise.

On aurait pu penser que les choses se seraient arrêtées là. Malheureusement non. La proviseurse, Mme Anne-Laure Campels, a doublé la mise en choisissant d’ignorer la loi et en continuant à refuser de payer le travail effectué en dehors des heures de travail contractuelles.

La première audience est fixée au jeudi 23 juin 2022 à 10h00.

Read more